PR Report - 24 janvier 2020

Cette semaine, nous vous proposons de lire notre PR Report. Au programme, les résultats du baromètre 2020 de la confiance des Français dans les médias et un focus particulier sur la marque de mode Off-White dont la communication bien huilée est en adéquation avec son cœur de cible, comme le prouve l’inventaire 2019 dressé par Lyst !
24 janvier 2020
Ambre
LIMOUSI

International News Editor

Gwenaëlle
LEPELTIER

Chef de Projet Editorial - Revues de Presse

Baromètre 2020 de la confiance des Français dans les médias : que retenir ?

Le baromètre sur la confiance des Français dans les médiasréalisé tous les ans par Kantar pour La Croix, décrit l’évolution des pratiques en matière d’information des Français et évalue la crédibilité qu’ils accordent aux différents moyens d’information depuis 1987. Retour sur les enseignements clés de l’édition 2020.

Le baromètre 2020 montre que l’intérêt porté à l’actualité est à son niveau le plus bas depuis 1987. 59 % des Français déclarent suivre les nouvelles avec un grand intérêt (-8 points par rapport à l’an dernier). Chez les jeunes, la tendance reste stable : la moitié des 18 à 24 ans déclare s’intéresser à l’actualité.  Par ailleurs, la crédibilité accordée à la radio, à la presse et à la télévision s’améliore légèrement tandis que la confiance dans Internet se dégrade et revient à son niveau initial de 2005. A noter : la radio – talonnée par la presse écrite – reste, depuis 1990, la source d’information que les Français jugent la plus crédible.

La télévision demeure, cependant, le moyen d’information privilégié des Français (48 % d’entre eux, avec toutefois un recul de 7 points en 5 ans). Une tendance nettement marquée chez les 35 ans et plus (56 % contre 26 % des moins de 35 ans). Pendant ce temps, Internet s’impose comme un média de plus en plus utilisé pour s’informer : 32 % des Français sont informés d’abord par ce biais – dont 21 % via leur smartphone (+10 points en 5 ans). Cette fois-ci, la tendance est nettement marquée chez les plus jeunes : 61 % des moins de 35 ans – dont 49 % via leur smartphone – contre 21 % des 35 ans et plus.

Le regard critique des Français à l’égard des médias se retrouve également dans les jugements qu’ils portent sur la manière dont ils traitent différents sujets. Dans l’ensemble, les Français estiment que les médias ont trop parlé des Gilets Jaunes en 2019. Il en va de même sur la fausse arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès et de l’incendie de Notre-Dame de Paris. En revanche, ils estiment que les feux de forêt en Amazonie, Californie et Sibérie pendant l’été et le Grenelle sur les violences conjugales auraient mérité davantage d’attention et identifient le décès de Jacques Chirac, l’attentat de la Préfecture de police de Paris et le 30ème anniversaire de la chute du mur de Berlin comme les trois sujets dont on a parlé comme il faut en 2019.  

Autre sujet d’actualité : celui des Fake news. Près d’un Français sur deux y est en effet confronté au moins une fois par semaine. 66 % d’entre eux déclarent, d’ailleurs, ne pas faire confiance – dont 32 % « pas du tout » – aux informations qui circulent sur les réseaux sociaux quand elles sont publiées par un ami et 50 % – dont 21 % « pas du tout » – quand elles proviennent d’un site d’informations, d’un média, de la presse écrite ou audiovisuelle. Les Français estiment que les journalistes sont les principaux acteurs qui devraient agir contre la propagation de ces Fake news (38 %), suivis par les organismes de contrôle de la presse (36 %) et les citoyens eux-mêmes (29 %). 

 

Off-White, la marque de mode la plus influente sur internet en 2019, devant Balenciaga et Gucci

Dans l’univers de la mode, Off-White se démarque en étant, de nouveau en 2019, la marque la plus influente sur Internet – devant Balenciaga et Gucci, respectivement en 2ème et 3ème position – d’après le site Lyst.

Selon l’inventaire 2019, réalisé auprès de 9 millions de consommateurs qui surfent et font leurs achats de mode auprès de quelques 12 000 marques et boutiques en ligne, « le phénomène avant connu sous le nom de streetwear a propulsé les plus grandes tendances de l'année » alors que « les codes vestimentaires continuent de se détendre et que les définitions du luxe, du streetwear et du sportswear évoluent ». « Les clients ont dépensé en moyenne 192 dollars pour une nouvelle paire de baskets, soit une augmentation de 39 % d'une année sur l'autre. Les dépenses moyennes pour un t-shirt ont également augmenté de 16 % pour atteindre 67 dollars, la marque la plus recherchée de l'année étant Off-White », indique Lyst.

Viuz revient sur le succès de cette marque, alliant grande tendance streetwear et codes du luxe, créée en 2013 à Milan par Virgil Abloh. Encore peu connue il y a quelques années, Off-White comptabilise à ce jour 9,2 millions d’abonnés sur Instagram, 175K followers sur Twitter et 195K sur Facebook et une communauté active. Virgil Abloh compte, lui, 4,6 millions d’abonnés sur Instagram, 417K followers sur Twitter et 14K sur Facebook (une plateforme qu’il a délaissée en 2019, l’alimentant une seule fois, au profit d’Instagram, alimenté chaque jour). Une communication contrôlée en adéquation avec la cible de la marque, les générations Y et Z, agrémentée – depuis la création de la marque – de collaborations variées sélectionnées avec soin ! Pari réussi !