Baromètre politique (novembre 2020) : un regain de confiance à l'égard de l'exécutif et des membres du gouvernement

Cette nouvelle vague du baromètre Kantar-onepoint pour le Figaro Magazine a été réalisée du 28 octobre au 31 octobre 2020 avec un terrain, qui pour l’essentiel, a eu lieu après l’allocution télévisée du président de la République.
Voir le rapport Contactez-nous
Baromètre politique
Emmanuel Rivière
Emmanuel
Rivière

CEO France, Division Public

Contactez-nous

Une allocution, regardée par plus de 32 millions de téléspectateurs, annonçant un nouveau confinement et qui intervient à la suite d’une actualité lourde marquée par le terrorisme islamiste avec l’assassinat de Samuel Paty et l’attentat contre la Basilique Notre-Dame de Nice.

Un contexte qui profite d’abord au president de la republique

Dans ce contexte troublé dans lequel il est en première ligne, la cote de confiance d’Emmanuel Macron augmente fortement, s’établissant à 40% (+11 points par rapport au mois d’octobre). Un niveau qu’il n’avait plus atteint depuis mai 2018, soit avant l’affaire Benalla et l’émergence du mouvement des Gilets jaunes.

Ce fort regain de confiance s’observe auprès de toutes les catégories de la population et une majorité de sympathisants Les Républicains lui fait même confiance aujourd’hui (53%, +12). Une embellie que l’on n’observe, toutefois, pas chez les artisans, commerçants et chefs d’entreprise (38% +2) qui sont particulièrement touchés par la fermeture des bars, restaurants et commerces dits non-essentiels.   

Du côté de Matignon, le Premier ministre bénéficie lui aussi d’un regain de confiance mais de façon bien moins prononcée que le locataire de l’Elysée : 32% (+4) lui font confiance pour résoudre les problèmes qui se posent en France actuellement, soit quasiment le même niveau qu’à sa nomination (33%).

Embellie notable pour les membres du gouvernement en première ligne

La baisse de confiance envers la classe politique observée le mois dernier marque le pas ce mois-ci.

En haut du classement, l’ancien ministre de l’écologie Nicolas Hulot perd la 1ère place (40%, -3) au profit de l’ancien Premier ministre Edouard Philippe (41%, +1), ce dernier restant la personnalité préférée des partisans de La République En Marche (73%, +8) et des Républicains (malgré une baisse notable chez ces derniers, 56% soit -7). Notons qu’il poursuit également son ascension auprès des sympathisants d’Europe Ecologie les Verts (42%, +6 points) pour lesquels il est leur deuxième personnalité politique préférée.

Après avoir subi un net recul en octobre dernier, la confiance à l’égard des membres du Gouvernement repart à la hausse pour ceux qui sont en première ligne face à la crise sanitaire et à la menace terroriste. C’est le cas du ministre de la Santé Olivier Véran (26%, +6 points), de Jean-Michel Blanquer (21%, +5 points) à l’Education nationale et enfin de Gérald Darmanin (18%, +4 points) à l’Intérieur.

La stabilité prévaut en revanche pour les autres membres du Gouvernement comme Roselyne Bachelot (31%, -1 point), Eric Dupond-Moretti (19%, -2) ou encore d’Elisabeth Borne (9%, +2).

Enfin, la cote de confiance du maire de Nice Christian Estrosi (10%, +5 points) progresse fortement tandis qu’à gauche celles d’Anne Hidalgo (24%, -4) et de Jean-Luc Mélenchon (20%, -4) diminuent.


Enquête réalisée du 28 au 31 octobre 2020, auprès d’un échantillon national de 1000 personnes représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus, interrogées en face-à-face à leur domicile par le réseau des enquêteurs de KANTAR. Méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne de référence) et stratification par région et catégorie d’agglomération.

Contactez-nous